Immigration

Immigrer de façon temporaire ou de façon permanente est un choix personnel que vous devez faire en amont de votre projet. Pour certains professionnels, l’immigration au Québec est perçue comme un plan de vie; pour d’autres, c’est une aventure temporaire.

Les types de séjour les plus fréquemment choisis par les professionnels de la santé et des services sociaux ainsi que les principales étapes pour constituer votre dossier sont brièvement décrits plus bas. Pour plus d’information sur les autres programmes d'immigration, visitez les sites du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) et de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC).

La résidence permanente (RP)

  • La résidence permanente s’adresse aux personnes souhaitant s’établir au Québec à long terme.
  • La personne qui obtient le statut de résident permanent a les mêmes droits et devoirs qu’un citoyen canadien, à l’exception du droit de vote, de se présenter à une élection ou d'occuper un emploi qui requiert une autorisation de sécurité de haut niveau.
  • Pour une personne ayant le statut de résident permanent, il est possible de travailler à temps complet ou à temps partiel.
  • Les délais sont variables d’un pays à l’autre en fonction du nombre de demandes. Renseignez-vous auprès du MIDI et de CIC.
haut de page

Le permis de travail temporaire (PTT)

  • La demande de PTT doit se faire conjointement avec un employeur québécois. Il est donc OBLIGATOIRE d’avoir une offre d’emploi avant de demander un permis de travail.
  • L’offre d’emploi proposée doit être à temps complet.
  • Le professionnel est lié à l’employeur par le permis de travail temporaire : il n’est pas possible de travailler pour un autre employeur.
  • Le professionnel doit exercer uniquement sur le titre d’emploi pour lequel il a été embauché.
  • Il n’est pas possible d’étudier lorsqu'on détient un PTT.
  • Possibilités offertes aux conjoints : Le conjoint ou la conjointe peut bénéficier d’un permis de travail ouvert (PTO). La demande de PTO est personnelle et est liée à la demande de PTT. Elle doit se faire simultanément à la demande de PTT du conjoint.
  • Première étape : Trouver un employeur qui désire vous embaucher temporairement

    •  Vous devez obtenir une offre d’emploi à temps complet.
  • Deuxième étape : Demande du certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et demande d'étude de l'impact sur le marché du travail (EIMT) (employeur)

    • Le futur employeur effectue des démarches auprès des services d’immigration pour obtenir l’autorisation d’embaucher le candidat :
      • demande de CAQ au ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion (MIDI);
      • demande d'EIMT à Emploi et Développement social Canada (EDSC)/Service Canada;
    • Dès que l’employeur reçoit le CAQ et l’EIMT, il vous fera parvenir ces deux documents.
  • Troisième étape : Demande de PTT (candidat)

    • Dans l’attente de recevoir le CAQ et l’EIMT de la part de l’employeur, familiarisez-vous avec le site de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) et commencez à rassembler et à numériser les documents requis.
    • Un examen médical complet auprès d’un médecin désigné par CIC vous sera demandé. Le rapport médical sera envoyé à CIC par le médecin désigné.
    • La lettre d’introduction au Canada vous parviendra par courriel après la réception du rapport médical (si tout est conforme).
    • N’achetez pas vos billets d’avion avant d’avoir obtenu la lettre d’introduction.
    • Le PTT vous sera remis à l’aéroport à votre arrivée au Canada, et ce, sur présentation de la lettre d’introduction.

QUELQUES MOTS SUR LE PROGRAMME DE L'EXPÉRIENCE QUÉBÉCOISE (PEQ)

  • Le travailleur temporaire qualifié peut faire une demande de certificat de sélection du Québec (CSQ) à l'issue de la première année, et ce, par le Programme de l'expérience québécoise (PEQ).
  • Le CSQ est obtenu dans un délai plus rapide que le programme régulier.
  • L'obtention d'un CSQ ne confère pas le statut de résident permanent. Pour continuer à travailler au Canada dans l'attente de la résidence permanente, le travailleur temporaire doit s'assurer de détenir un permis de travail valide et d'effectuer les démarches de renouvellement de celui-ci avant son expiration (si nécessaire).
  • Le travailleur temporaire peut faire une demande de renouvellement de PTT avec son CSQ selon certaines conditions.

QUELQUES MOTS SUR LE RENOUVELLEMENT DU PERMIS DE TRAVAIL TEMPORAIRE (PTT)

  • Le travailleur temporaire doit communiquer avec son employeur pour entreprendre les démarches de prolongation de son PTT quatre à six mois avant l'expiration de celui-ci.
  • Le PTT peut-être renouvelé,  selon certaines conditions, soit avec un CSQ obtenu dans le cadre du Programme de l'expérience québécoise (PEQ) soit avec un Certificat d'acceptation du Québec (CAQ) et une Étude d'impact sur le marché du travail (EIMT).
  • Un travailleur temporaire peut conserver le statut de travailleur temporaire pour une durée maximale de quatre ans.

 

haut de page

Le permis de travail ouvert (PTO)

  • Il est possible d’obtenir un permis de travail ouvert (PTO) en tant que conjointe ou conjoint d’une personne ayant obtenu un permis de travail, selon certaines modalités. 
  • Il est possible de travailler à temps complet ou à temps partiel.
  • Il est possible de travailler pour n’importe quel employeur.
  • Il est possible de renouveler le PTO seulement si le conjoint renouvelle son PTT.
  • Il n’est pas possible d’étudier avec le PTO.
  • Les professionnels de la santé et des services sociaux doivent effectuer un examen médical auprès d’un médecin désigné par Citoyenne et Immigration Canada (CIC). Un délai d’environ six semaines est requis pour l’analyse des résultats.
haut de page

Le permis vacances travail (PVT)

  • Le PVT est disponible pour les jeunes ressortissants de pays avec lesquels le Canada a signé une entente ou un accord bilatéral réciproque sur la mobilité des jeunes.
  • Le PVT est d’une durée de douze ou vingt quatre mois selon les ententes.
  • Le PVT permet de travailler pour n’importe quel employeur.
  • La limite d’âge pour obtenir un PVT est de 30 ou 35 ans selon les pays.
  • Il est possible de faire la demande d’un PTT avant l’expiration du PVT (prévoir les délais liés aux démarches).
  • Il est possible de travailler à temps complet ou à temps partiel.
  • Il n’est pas possible d’étudier avec le PVT.
  • Les professionnels de la santé et des services sociaux doivent effectuer un examen médical auprès d’un médecin désigné par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC).

 

haut de page